Syndicat national du spectacle musical et de variété

SALON COMINTECH : LE PRODISS PARTENAIRE

Après deux ComInTech dont les réussites nous ont tous bluffés, MPI s’est associé à UNIMEV (Union Française des Métiers de l’Événement) pour préparer le 3è cru de French ComInTech. Sur le thème « Expérimentations innovantes => événements créatifs », le Comité de programme nous concocte un événement riche en contenus pour les 17 et 18 mars prochain aux Salons de l’Aveyron à Paris (75014).

Cette année l’accent sera également mis sur l’écosystème innovant de notre secteur avec le Comptoir de l’Innovation et ses 30 projets novateurs initiés par des startups, PME mais aussi des grands acteurs, et sélectionnés par le Comité de programme.

D’un côté, les scènes avec leurs keynotes inspirantes (#wahou), des exemples d’expérimentations décryptés (#retex) et des débats prospectifs (#futureof)… De l’autre, les moments d’échanges et de découvertes (Comptoir de l’Innovation, village des Partenaires, campfire…).

French ComInTech continue d’être l’événement inventif qui met en scène les usages innovants dans les événements. Comme d’habitude nous aurons aussi quelques surprises de format avec un seul mot d’ordre : “Come, test & learn” !

Pour la 1ère année, le PRODISS est partenaire du Salon ComInTech !

Etre partenaire du Salon ComInTech, est une continuité logique pour le PRODISS et son think tank PROSCENIUM « Spectacle et numérique », qui souhaite jouer un rôle de premier plan dans l’adoption du numérique par la scène musicale et de variété en France et, plus largement, l’intégration de la culture dans l’écosystème numérique.

Parce que le spectacle est vivant, il évolue. Les artistes, les concerts, le public sont en perpétuelle mutation, tout comme le numérique. Le PRODISS présentera un keynote de 30 minutes de 13h à 13h30 vendredi 17 mars.

PROSCENIUM est un nouveau paradigme pour penser l’écosystème, nouveau défi pour la création, nouveau challenge pour les industries culturelles et créative… Trois expressions aux connotations différentes mais une seule réalité : la création et le numérique doivent se penser ensemble, l’avenir du spectacle vivant dépend de leur symbiose.

En savoir plus