Syndicat national du spectacle musical et de variété

PROJET SAFE

En France et à l’international, l’industrie du live souffre encore des attaques terroristes survenues au cours des trois dernières années : l’impact économique ne cesse de peser sur le secteur. Face aux diverses menaces, aucune stratégie de gestion « simple » de la sûreté n’est réellement envisageable lors des festivals ou concerts.

Au regard du contexte actuel, il devient absolument nécessaire d’adapter les dispositifs mis en place. Les enjeux de notre époque conduisent d’ores et déjà les entrepreneurs de spectacles à se mettre en réseau pour partager de nouveaux savoirs, de nouvelles compétences… autant de socles d’émergences de métiers à professionnaliser.

Imaginer les stratégies futures de sécurisation des manifestations et spectacles, en intégrant la question du coût de ces stratégies : tel a été le point de départ du projet européen SAFE, visant à développer les compétences des personnes en charge de la sûreté et de la sécurité des spectacles. Face à la diversification des menaces, les réponses actuelles apportées ne s’inscrivent à ce stade que dans des logiques conjoncturelles.

Les 9 partenaires du projet européen SAFE sont ILMC International Live Music Conference (UK) ; MOM Consultancy (UK) ; Le LABA (FR) ; ISSUE (CH) ; EAA European Arenas Association (NL) ; ICMS International Crowd Management & Security Group (NL) ; BDV German Association for the Promoters and Event Business (DE) ; Wallifornia MusicTech (BE) ; PRODISS (coordinateur du projet).

Ces organisations et associations représentatives du secteur de la musique et du live en Europe se sont mobilisées autour du Projet SAFE porté par le PRODISS dans le cadre du programme ERASMUS+. Elles ont pour objectif de développer des réponses pouvant atténuer l’absence de qualification du personnel face aux nouvelles menaces.

Le projet SAFE s’inscrit dans le développement des compétences des responsables de la sûreté dans le spectacle ou dans les entreprises de sécurité autour de 4 axes transversaux :

  • Mise en place de stratégies de sûreté concertées
  • Développement d’innovations technologiques ou dissémination d’outils déjà existants
  • Evaluation de l’impact économique des coûts de sûreté sur l’industrie du live en Europe.
  • Analyse des bonnes pratiques existantes

Un programme tel que le Projet SAFE nécessite absolument une stratégie de construction européenne. Cette dernière est indispensable pour que les actions menées au sein du projet bénéficient à la structuration du secteur. Cela tant au niveau local qu’au niveau international.

L’objectif du projet SAFE est de combler le fossé existant entre les responsabilités et les compétences liées aux métiers de la sûreté.

La création et la reconnaissance de nouveaux programmes de formations certifiantes assure ainsi un socle solide pour l’ensemble de l’industrie.

Ce projet s’inscrit sur une durée de 24 mois à partir de septembre 2018 et s’articulera autour de plusieurs étapes majeures :

  • Des sessions de travail européennes – réunissant les professionnels et les experts -  organisées sur les 4 axes transversaux sur lesquels s’inscrit le projet.
  • 2 certificats européens de formations aux métiers de la sûreté.
  • La création d’une plateforme de ressources autour de l’innovation, liée aux enjeux de sûreté
  • 5 événements transnationaux de dissémination des productions intellectuelles du projet : certificats, ressources numériques et économiques.