Syndicat national du spectacle musical et de variété

VIAGOGO : Interdit par Google Advertising

Le site de revente de billets de spectacles Viagogo n’apparaîtra plus en tête des résultats sur le moteur de recherche Google, et ce, dans le monde entier...

Viagogo, site de revente illicite de places de spectacles vient d’être épinglé par Google. Le 17 juillet, le moteur de recherche a annoncé que Viagogo ne sera plus référencé en premier lorsqu’un internaute recherche des billets de spectacles, et ce, dans le monde entier. Pour expliquer cette décision Google a déclaré : « Lorsque l’on utilise notre plateforme dans le but d’acheter des billets, nous voulons nous assurer de proposer une solution digne de confiance ». En France, depuis 2012, la loi interdit le second marché – la revente à grande échelle de billets – sans l’autorisation des organisateurs de l’événement. Mais, cette législation ne suffit pas à endiguer les ventes frauduleuses.

Les actions légales intentées à l’encontre de Viagogo s’accumulent

Le 4 juillet 2019, la Competition and Markets Authority (l’autorité de la concurrence britannique) a intenté une action en justice contre le site de revente de places de spectacles Viagogo, considérant que la plateforme « n’en fait pas suffisamment pour remanier la manière dont elle présente les informations sur son site Web afin de se conformer à la législation britannique sur la protection des consommateurs ».

En France, le PRODISS est en première ligne pour lutter contre le marché noir de revente de places de spectacles.  Fin janvier 2018, le syndicat a pris la décision de porter plainte contre la plateforme Viagogo aux côtés de plusieurs producteurs de spectacles (voir le communiqué de presse). Une décision qui avait été suivie par le lancement de la campagne #Fanpasgogo pour sensibiliser le grand public à la revente illicite de places de spectacles : https://fanpasgogo.fr/. Lors d’une interview, Malika Séguineau a déclaré : « L’annonce de Google quant à L’interdiction de Adwords par Viagogo est un geste fort, et s’inscrit dans l’action menée de longue date par le PRODISS contre la revente illicite de billets. Récemment, parmi nos actions, une plainte au pénal a été déposée par le PRODISS et des producteurs de spectacles, contre Viagogo, elle est en cours d’instruction. Au-delà de Viagogo, nous attendons désormais de Google que le contrôle des adwords s’étendent bien sûr à toute plateforme contrevenant à la loi de 2012 ».

9 autres billetteries en ligne épinglées pour mauvaises pratiques

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et des fraudes (DGCCRF) a réalisé une enquête dans le but de déceler des pratiques commerciales déloyales et des clauses abusives dans le secteur de la billetterie en ligne. À la suite de cette enquête, Viagogo et 9 autres plateformes présentaient des anomalies, ce qui a donné lieu à la rédaction de dix injonctions et deux procès-verbaux. Sans réaction de leur part, ces 10 plateformes seront passibles de poursuites judiciaires et risquent une amende pouvant aller jusqu’à 1,5 millions d’euros.