L'innovation dans le live

Au coeur des nouvelles écritures

La disruption technologique dans les secteurs culturels a été souvent abordée via le prisme économique dans un contexte de bouleversement des modes de consommation. À l’ère de l’accès illimité au contenu, de l’ultrapersonnalisation et des réalités virtuelles, comment l’expérience « live » continue-t-elle de se démarquer, d'évoluer et de donner place à d'autres formes de créations ?

gettyimages-1010915316-actus3.jpg

L’expérience du spectacle, marquée par l’utilisation de plus en plus fréquente des outils digitaux, donne naissance à de nouveaux enjeux de création, de production, de diffusion pour les artistes, les entrepreneurs de spectacles, et l’ensemble des acteurs de la scène.

Le contexte technologique permet, par exemple, de proposer un spectacle vivant 3.0, plus accessible et enrichi, qui apporte une véritable expérience qualitative, immersive et économique.

Pour autant, le numérique offre des opportunités communes, tant aux artistes (en ouvrant notamment le champ de la transdisciplinarité) qu’aux entrepreneurs de spectacles. C’est un nouveau relais de croissance commun. En se dématérialisant, la billetterie, quant à elle, a exposé le secteur tout entier aux ruptures technologiques dont le numérique est porteur. Formidable levier d’innovation dans les services (e-ticket, m-ticket, CRM, paiement sans contact, etc.) et dans d’autres propositions de valeur associées, la billetterie en ligne connaît un taux de croissance continu.

La maîtrise de sa chaîne de valeur et l’accès aux données clients qu’elle génère sont devenus des enjeux essentiels.

_QUAND LA RÉALITÉ VIRTUELLE S’EN MÊLE

La diffusion de concerts en live sur le web suscite une vraie demande. Le son binaural, la 3D et la réalité virtuelle s’invitent dans le concert des nouvelles technologies et des nouveaux modèles.

De nombreux bénéfices sociaux, culturels et économiques découlent d’une offre riche et diversifiée de spectacles en ligne, qu'ils soient en direct ou en différé.

Cependant le modèle économique de l’exploitation secondaire des captations de spectacles en ligne est en construction et laisse pour l'instant le producteur de spectacles à l’écart.

_NOUVELLES FORMES DE PARTICIPATION

Le spectacle est par définition un lieu de participation et de communion.

Mais c’est également un instrument de « transindividuation », pour reprendre les termes de Bernard Stiegler, de l’Institut de Recherche et d’Innovation (IRI) : « c’est-à-dire un lieu où la technique, au sens large, joue un rôle fondamental dans l’articulation entre émancipation personnelle et participation au groupe. Surajouter des éléments techniques dans ce processus peut être vertueux comme toxique selon le dosage. Il faut d’abord et avant tout que ces dispositifs soient pensés et scénarisés par l’artiste ».

Innovations et technologies restent une formidable boîte à outils, au bénéfice de la création.

Pour aller plus loin :