capture_decran_2022-05-27_a_12.16.59.png

Nomination de Rima Abdul-Malak comme nouvelle ministre de la Culture

Le PRODISS salue la nomination de la nouvelle ministre de la Culture et rappelle les enjeux du spectacle vivant pour les 5 années à venir.

Le PRODISS, le syndicat national du spectacle vivant privé, et l’ensemble des 400 adhérents qu’il représente, félicitent Rima Abdul-Malak pour sa nomination comme ministre de la Culture.

Tous peuvent témoigner que les échanges qu’ils ont pu avoir avec Mme Abdul-Malak, dans son précédent poste de conseillère culture et communication de l’Elysée, ont toujours été, pendant la période de la crise sanitaire, fondés sur une écoute sincère, une réelle connaissance des sujets et des propositions constructives. À ce titre, ils nourrissent de nombreux espoirs quant à cette nomination.

Dans un contexte de reprise encore particulièrement fragile, les professionnels du spectacle vivant privé espèrent en effet pouvoir compter à nouveau sur cette écoute et sur une attention redoublée, alors que des enjeux majeurs se posent pour le secteur dans les cinq années à venir.

Nous espérons une politique volontariste pour assurer des retrouvailles durables entre les Français et le spectacle vivant, et lever les freins qui existent encore, venant conforter l’initiative amorcée par les acteurs de la filière à travers la campagne #RetrouvonsNous.

Nous espérons un accompagnement à la mesure des besoins des investissements du secteur, propices à une véritable reprise dans la durée, car c’est maintenant que celle-ci se joue pour les années à venir.

Nous espérons un renforcement de la gouvernance de la filière, à travers l’élargissement des ressources de financement du Centre national de la Musique et l’installation d’un comité stratégique de filière des industries culturelles et créatives.

Nous espérons une vision partagée sur une stratégie numérique pour la musique, prenant en compte de l’évolution des usages et l’arrivée de nouveaux acteurs dans l’écosystème du spectacle vivant, notamment les plateformes, qui réinterrogent la chaîne de valeurs.

Nous espérons enfin une ambition concrète en matière d’éducation artistique, annoncée d’ores et déjà par la nouvelle ministre lors de la cérémonie de passation, mais aussi en matière de formation aux métiers du Live tout au long de la vie, pour renforcer l’attractivité du secteur et accompagner celui-ci dans sa transformation.

Pour évoquer ensemble la traduction concrète de ces espoirs en détails, le PRODISS invite officiellement la ministre Rima Abdul-Malak à intervenir lors de son « Déjeuner de la filière » le 27 juin 2022, au cours duquel des acteurs du secteur s’exprimeront.

Le PRODISS tient également à saluer l’action de Roselyne Bachelot-Narquin à la tête du ministère de la Culture et la remercie pour son soutien essentiel au secteur durant toute la période de crise sanitaire.


Communiqué de presse en format PDF

Contact média

Pierre MARIÉ – pmarie@bonafide.paris – 06 09 46 88 93

Partager cette page :