Servez-vous

Observatoire du live

On mène l’enquête !

Retrouvez dans cet espace toutes nos études sur le secteur : observatoire des pratiques culturelles des Français, état des lieux et enjeux du secteur du spectacle, comparaison internationale des festivals musicaux, enquête sur l'économie et la programmation des festivals, décryptage et levier de croissance...

Le Baromètre du Live

barometresite.jpg
 
Réalisé par l’Institut de sondage Harris Interactive, le Baromètre est un véritable polaroïd de l’opinion des Français et offre une observation de leurs pratiques culturelles en matière de spectacles.
 

Etude d'impact de la crise du COVID-19

En février 2020, la France a fait face à la pandémie causée par le virus COVID-19. Si les défis que pose cette crise mondiale ont été considérables d’un point de vuesanitaire, ils ont également été sans précédents d’un point de vue économique. Les entreprises du spectacle vivant privé, comme des milliers d’entreprises en France dans tous les secteurs de l’économie, ont été confrontées à des conséquences d’une ampleur inédite. De l’interdiction progressive des événements en fonction de leur taille jusqu’aux mesures de confinement de la population, les décisionsprises par le pouvoir exécutif, légitimes d’un point de vue sanitaire, ont réduit à néant leur activité économique.


Le PRODISS en chiffres

leprodissenchiffrecouv.jpg

En 2019, le PRODISS représente 344 entreprises du spectacle musical et de variété, réparties à travers 4 grands métiers : la production et la diffusion de spectacles, l’exploitation de salles (90) et l’organisation de festivals (113).

Découvrez les chiffres clés des entrepreneurs de spectacles membres du PRODISS.


Repères sur le spectacle vivant et les territoires

Le cabinet EY a présenté des chiffres actualisés, lors du dernier déjeuner de la filière, permettant d’apporter des repères sur le spectacle vivant et les territoires.

Il s’agissait de montrer le poids et la croissance du spectacle, la localisation et ses impacts, mais de souligner également les limites et les enjeux.


Étude d'impact sur le crédit d'impôt pour le spectacle

Le crédit d’impôt pour les dépenses de création, d’exploitation et de numérisation d’un spectacle vivant musical ou de variétés (CISV) a été mis en place le 31 décembre 2015. Le CISV vise à soutenir les artistes en développement (ayant réalisé moins de 12 000 entrées payantes dans les trois dernières années), en donnant la possibilité aux producteurs de déduire une partie des dépenses de création et d’exploitation des spectacles agréés.

Deux ans après son démarrage effectif, le PRODISS a souhaité se doter d’une étude d’impact du dispositif, afin de fournir une première grille de lecture économique de l’efficacité et de l’efficience du dispositif. Cette étude, confiée au cabinet EY, a évalué l’impact du CISV sur la création artistique, ses effets sur l’emploi et son coût réel pour l’Etat.


En Scène ! La contribution du spectacle musical et de variété à l'économie Française

couvey.jpg

Pour la première fois, le cabinet EY, en collaboration avec le PRODISS, a analysé la place du spectacle musical et de variété dans l’économie française à travers une étude intitulée : « En Scène ! La contribution du spectacle musical et de variété à l’économie française ». Au-delà de son empreinte sur la vie culturelle du pays, l’étude quantifie et démontre l’ampleur des retombées économiques de ce secteur en croissance sur l’économie française.

L’étude met également en lumière l’impact du spectacle musical et de variété sur le rayonnement des territoires et de la France, son potentiel d’innovation et la grande diversité des compétences et des talents qu’il emploie.

Les chiffres de l'étude ont été réactualisés en 2018.