Syndicat national du spectacle musical et de variété

Retour sur le Le 7eme déjeuner de la filière musicale

Le PRODISS a organisé le 7ème déjeuner-débat de la filière musicale, le 21 juin dernier, en marge de la Fête de la Musique.

 Le déjeuner a été précédé d’un débat autour de la formation professionnelle dans la filière musicale avec des étudiants de l’EMIC, Carole Le Rendu, Bertrand Aubonnet et Angelo Gopee.

filiere2018_web-001.jpg

Cet événement a rassemblé 100 personnalités emblématiques de l’écosystème musical (producteurs de spectacles, de phonogrammes, éditeurs, artistes, managers etc.) associées à la présence d’institutionnels, de politiques et de journalistes

Ce déjeuner a été l’occasion d’engager un débat sur les réponses à apporter – ensemble – aux enjeux et aux défis que la filière musicale doit aujourd’hui relever. La filière est en ordre de marche pour contribuer activement aux côtés du gouvernement et du parlement à la création d’un CNM fédérateur, structurant et régulateur. L’avenir du secteur dépend, en effet, de la mobilisation de tous : des décideurs publics, d’un engagement réel de l’Etat et d’une filière forte et unie, notamment au sein d’un établissement commun doté de moyens nouveaux.

Les membres de la filière musicale ont pu exposer leurs points de vue. Ainsi, Malika Séguineau (Directrice Générale du PRODISS), Luc Gaurichon (Président du PRODISS), Jules Frutos (fondateur d’Alias Production, Co directeur du Bataclan et administrateur du PRODISS), Bertrand Burgalat (Fondateur de Tricatel et administrateur du SNEP), Gilles Petit (Fondateur de Little Bros. et président du CNV), Pascal Rogard (directeur de la SACD), Stéphan Bourdoiseau (fondateur Wagram & W spectacles et administrateur UPFI),  Philippe Gautier (Musicien, secrétaire-général du SNAM-CGT), Angelo Gopee (administrateur du PRODISS et directeur général de Live Nation France), Stéphane Le Tavernier (administrateur du SNEP et PDG de Sony Music Entertainment France),  Emmanuel de Buretel (Président de la SPPF, fondateur du label & éditions Because Music), Juliette Metz (présidente de la CSDEM, fondatrice de Encore Merci Editions),  Bruno Lion (président de Tous Pour La Musique, éditeur - PDG de Peermusic France), Suzanne Combo (déléguée générale de la GAM), Bruno Boutleux (directeur général de l’ADAMI), Ludovic Pouilly (président de l’ESML), David El Sayegh (secrétaire général de la Sacem) ont pris la parole et ont débattu autour de thématiques diverses.

Le déjeuner a été chapeauté par Aurore Bergé (députée des Yvelines et membre de la commission culture et éducation à l’Assemblée Nationale) et plusieurs politiques et institutionnels tel que Sylvie Robert (sénatrice d’Ille et Vilaine), Pascal Bois (député de l’Oise), Jean-Pierre Leleux (sénateur des Alpes-Maritimes), Béatrice Piron (députée des Yvelines), Virginie Duby-Muller (députée de la Haute-Savoie), Emilie Cariou (députée de la Meuse) ont pu exposer leurs points de vue sur différentes thématiques.

Le déjeuner a été fractionné en trois thématiques :

  • Thématique 1 : Où va la musique en France et où devrait-elle aller ?
  • Thématique 2 : Comment la musique peut-elle prendre des risques ?
  • Thématique 3 : Quelle est la place de la musique dans la culture ?

Culture Veille a également mené des interviews tout au long de ce rendez-vous que vous pouvez retrouver sur leurs réseaux et sur ceux du PRODISS.

La Musique a la parole ! … Et les femmes aussi !

FEMMES DE LA FILIÈRE MUSICALE

Des femmes qui la composent et œuvrent chaque jour à son développement, avec passion, ont lancé, dans le cadre de la Fête de la Musique et du déjeuner, l’initiative de faire entendre haut et fort leur place dans la filière musicale et les industries culturelles.

Puisqu’être ensemble est une force. Rendez-vous en octobre 2018 pour le premier Déjeuner-débat des femmes de la filière.

femmesfilieremusicale2018.jpg