Syndicat national du spectacle musical et de variété

LES GRANDS CHIFFRES DE LA RENTRÉE 2019

Chaque année, le PRODISS produit des études dédiées à la mesure et à l’analyse des dynamiques économiques, sociales et culturelles du secteur du live. Pour cette rentrée 2019, le PRODISS publie deux études incontournables :

LE BAROMÈTRE DU LIVE 2019
Le live : une pratique populaire, un public jeune & un véritable atout pour les territoires

Réalisé par l’Institut de sondage Harris Interactive, le Baromètre est un véritable polaroïd de l’opinion des Français et offre une observation de leurs pratiques culturelles en matière de spectacles. Au programme de cette sixième édition, deux nouveaux indicateurs : la perception des Français de l’impact des spectacles sur leurs territoires et les genres musicaux qu’ils préfèrent voir en live.

Les chiffres montrent un public plutôt jeune pour le live avec plus de la moitié des moins de 35 ans qui assistent à un spectacle au moins une fois par an (53% pour les 15/24 ans et 50% pour les 25/34 ans) contre 41% pour l’ensemble de la population. Une fréquentation qui reste dynamique puisqu’elle a augmenté de 11 points depuis 2014.

Les concerts restent le type de spectacle le plus fréquenté avec 35% des Français qui déclarent y assister au moins une fois par an. Ils sont suivis de près par le théâtre (29%) et l’humour (24%, avec une belle progression de 11 points depuis 2014). Enfin, 17% des Français assistent à des spectacles de cirque ou de cabaret, qui enregistrent une belle progression de 7 points depuis 2014.

Pour la première fois, le Baromètre présente un top live des styles musicaux qui montre des variations en fonction de l’âge. Le pop rock est apprécié de tous, alors que les musiques urbaines et électroniques plaisent aux plus jeunes.

Chiffres inédits également, le Baromètre révèle que les Français perçoivent le live comme un atout pour leur territoire. 74% estiment que les spectacles organisés près de chez eux ont un impact positif sur l’animation locale et 68% sur l’économie locale.


LES CHIFFRES CLÉS DES ENTREPRENEURS DE SPECTACLES DU PRODISS
Des PME autonomes, fragiles économiquement, réparties sur l’ensemble du territoire

En 2019, le PRODISS représente 344 entreprises du spectacle musical et de variété, réparties à travers 4 grands métiers : la production et la diffusion de spectacles, l’exploitation de salles (90) et l’organisation de festivals (113).

Ces entrepreneurs de spectacles sont à 84% des PME et pour moitié des micro-entreprises. 78% des adhérents du PRODISS sont des entreprises autonomes, qui ne sont pas contrôlées par des groupes.

En 2017, les adhérents du PRODISS ont produit et diffusé 11 300 représentations dans toute la France. Ces représentations ont comptabilisé 12,9 millions d’entrées soit 45% de la fréquentation totale des spectacles musicaux et de variétés et 534 millions de recettes de billetterie, soit 57% des recettes du secteur.

Ces entreprises pèsent dans l’économie avec, sans compter leurs retombées, un chiffre d’affaire cumulé direct de 1,7 milliard d’euros en 2017, soit plus de trois quarts du chiffre d’affaires de l’ensemble du secteur du spectacle musical et de variété.

Cependant, leurs modèles économiques restent fragiles. En 2017, la marge nette cumulée des entreprises adhérentes s’est élevée à seulement 1,5%, soit 5 fois moins que celle de l’ensemble des secteurs marchands français. Elles sont également très peu subventionnées, à hauteur de 5% de leur chiffre d’affaires, alors que le taux de subvention de l’ensemble des industries culturelles et créatives était estimé à 30% par EY en 2012.